0
Comparer
0
CHF 0.00
DE EN
Produits
Meilleures ventes / Promotion
IT Solutions
IT Services
Produits promotionnels
ARTICONA
Clients publics
PC & Serveurs
Portables & Tablettes
Écrans & Projecteurs
Impression
Smartphones & Téléphonie
Périphériques
Stockage & Sauvegarde
Réseau
Câbles
Logiciels
Accessoires de Bureau
Produits présélectionnés
Comparer
Montant total TVA incluse 0.00

Huawei VS Trump : Quels risques pour vos smartphones pro ?

Published on 21 May 2019 Huawei vs Trump

La guerre est déclarée entre le gouvernement américain et Huawei

Vous ne serez sans doute pas passé à côté. Jeudi dernier le président américain et son équipe ont ajouté Huawei sur la liste noire des échanges commerciaux avec les USA. Cette décision entraîne la suspension des échanges entre la firme chinoise et toutes les sociétés américaines, dont Google fait partie.

 

U.S. President Donald Trump looks at supporters before boarding Air Force One after addressing a Trump 2020 re-election campaign rally in Montoursville, Pennsylvania, U.S. May 20, 2019. REUTERS/Carlos Barria TPX IMAGES OF THE DAY

 

Les répercussions semblent être gigantesques : arrêt des mises à jour, suppression des services google sur les nouveaux appareils, plus d’accès à Google Play… etc.

Nuançons un peu les cris d’alarme que l’on entend à tout va.

La fin de Huawei ?!

La réponse est simple : bien sûr que non !

Actuellement les smartphones Huawei reposent, comme tous les Android, sur les technologies Google. Cependant le système d’exploitation Android est open source. C’est-à-dire que Huawei pourra continuer de l’utiliser en appliquant sa propre surcouche logicielle.

Donc d’une part nous avons l’assurance que les nouveaux smartphones de la firme chinoise continueront de fonctionner. D’autre part les téléphones déjà en service ne verront pas leurs applications Google disparaître.

De plus l’entreprise a développé un système déjà bien rodé. Si en Europe les services Google nous semblent indispensables, il n’en est rien en Chine. En effet les services de Google y sont interdits. Huawei possède donc déjà des services alternatifs à Google play, Drive, Gmail…etc

 

Huawei vs Trump

 

Et maintenant ?

Sans faire de plan sur la comète, deux possibilités se dessinent :

Un retour à la normale

Lundi soir, le gouvernement américain a annoncé un délai de 90 jours pour la mise en place de l’interdiction d’échanges entre Google et Huawei. Ce sursis peut laisser place à un échange entre les différentes parties. La possibilité d’une autorisation du retour de Huawei outre-Atlantique n’est donc pas à exclure.

Un écosystème Huawei autonome

Nous le disions plus haut, la firme possède déjà les compétences pour développer des alternatives propres aux applications Google. Avec notamment son propre catalogue d’applications.
Un système alternatif à Android est même développé par la firme depuis quelques années.

Et votre flotte de téléphone d’entreprise dans tout ça ?

En bref, quelque soit le dénouement de la situation, Huawei apportera la réponse à ses clients. Le sursis de 90 jours vous garantie déjà la continuité des Services Google jusqu’en août 2019.

On associe généralement smartphone et Google, à raison au vu de l’interconnexion des différents services. Mais d’autres alternatives existent. Pour preuve l’écosystème et le système d’exploitation de la firme à la pomme qui ont su séduire des millions d’utilisateurs et entreprises.

Tags : , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vertical_align_top